Close

01 80 91 59 14 contact@snsgroupe.fr

Caméra surveillance buraliste – Aide et subvention à la sécurité des bureaux de tabac

Consultez sur cette page :

  1. Montant subvention vidéo surveillance tabac
  2. Vidéosurveillance buraliste : Tout sur la vidéosurveillance pour buraliste.
  3. Installation vidéosurveillance bureau de tabac : en quoi ça consiste ?
  4. Les caméras
  5. L’enregistreur
  6. Le stockage
  7. L’écran de visualisation
  8. Le système de commande
  9. Installation vidéosurveillance buraliste : tout est permis ?
  10. Le coût d’installation vidéosurveillance tabac.
  11. Aide à l’installation d’une vidéosurveillance buraliste.
  12. Les réglementations entourant l’installation d’un système de vidéosurveillance

Montant subvention douanes système vidéo surveillance bureau tabac

Prestations et matériels éligibles
Caractéristiques et spécification techniques
Montant maximal par prestation ou matériel (en euros)

 

Les systèmes de vidéosurveillance (ou vidéoprotection) Matériel destiné à la transmission ou à l’enregistrement d’images qui est subordonné à une déclaration ou à une autorisation de l’autorité préfectorale. Enregistreur :  1 200 € pièce
Caméra : 500 € pièce
Écran : 350 € pièce

Tout sur la vidéosurveillance pour buraliste

Le sentiment d’insécurité ressenti par la communauté des buralistes français ne cesse de s’alimenter, à cause d’une recrudescence depuis plusieurs années des exactions à leur endroit. La mise en place ou l’amélioration des systèmes de prévention et de protection demeurent l’une des quelques armes en leurs mains. La vidéosurveillance tend, elle, à devenir un pivot dans tout le système, sachant qu’il s’agit à la fois d’un équipement dissuasif et permettant d’identifier les exacteurs. Un bon nombre de règles entourent toutefois sa mise en place.

Installation vidéosurveillance bureau de tabac : en quoi ça consiste ?

Un système de télésurveillance est un appareillage plus ou moins complexe, dont la composition peut varier d’un milieu à l’autre. Il est constitué de plusieurs éléments principaux :

·         Les caméras

Pouvant être aussi nombreux que le nombre d’accès ou de points sensibles dans le débit de tabac, les caméras de surveillance sont installées de manière stratégique selon la disposition des lieux.

·         L’enregistreur

C’est le système qui permet de conserver les images capturées.

·         Le stockage

Directement lié au système d’enregistrement, cela peut être un disque dur, un serveur NAS ou encore un dispositif d’archivage virtuel dénommé « le Cloud ».

·         L’écran de visualisation

C’est le dispositif de surveillance proprement dit, où tous les événements sont suivis en direct. L’écran peut être déporté. Mais son rôle peut aussi être transmis à un appareil portable (smartphone, tablette) grâce aux technologies de transmission sans fil (Wi-Fi, Bluetooth).

·         Le système de commande

Il s’agit tout simplement du panneau de contrôle, qui peut également être virtualisé et synchronisé via un logiciel, pour être manipulable sur le smartphone ou la tablette tactile. Ce module permet de gérer toutes les fonctionnalités du système de vidéosurveillance du bureau de tabac.

La vidéosurveillance buraliste peut être raccordée à un parterre d’autres équipements : alarme buraliste, détecteur de mouvements, générateur de brouillard, fumigène, rideau métallique tabac ou encore un coffre fort buraliste… De plus en plus, internet devient partie intégrante du kit de vidéosurveillance moderne, emportant un bon nombre d’avantages, dont la gestion à distance, la visualisation en direct du bureau de tabac, etc.

Installation vidéosurveillance buraliste : tout est permis ?

Sachant qu’il s’agit d’une propriété privée, il peut être tout naturel, pour le buraliste en train d’installer son système de sécurité, que l’installation d’un matériel de vidéosurveillance lui est totalement acquise et exempte de toutes conditions. Cela dit, le bureau de tabac est un milieu recevant du public et souvent composé d’un personnel subalterne. De ce fait, il est sous le coup de règlementations qui émettent des obligations et des contraintes à la pose d’un tel système de télésurveillance. Il y en a plusieurs dont particulièrement :

  • L’interdiction de filmer les employés, sauf ceux qui manipulent l’argent ou des biens de grande valeur ou sensibles
  • L’interdiction d’en installer dans les lieux intimes (toilettes, WC…)
  • L’obligation d’informer le public et le personnel de la présence d’un dispositif de vidéosurveillance.
  • La nécessité d’informer la CNIL
  • L’obligation de demander l’autorisation de la Préfecture.

Le coût d’installation d’un dispositif de vidéosurveillance.

La vidéosurveillance pour débit de tabac est une installation coûteuse pour un bureau de tabac. Le prix peut aller de quelques centaines d’euros, pour dépasser les milliers d’euros pour des dispositifs plus complexes ou performants. En dehors des dépenses à l’achat du kit, le fonctionnement du système peut aussi se révéler onéreux. Un bon nombre de composants parfois indispensable peut gonfler la facture, à ne citer que le forfait internet pour la diffusion en simultanée ou la commande de la vidéosurveillance à distance.

Aide à l’installation d’une vidéosurveillance buraliste

L’achat et la mise en place d’un système de vidéosurveillance pour buraliste sont éligibles aux subventions octroyées par l’État au profit des vendeurs de certains produits réglementés (tabac, timbres fiscaux, produits de la Poste…). Il s’agit d’une aide financière dont le montant est plafonné. Pour l’heure, ladite subvention porte sur les 3 éléments de base, à savoir : la caméra, l’enregistreur et l’écran.

Par contre, en dehors de certains matériels énumérés dans la liste des équipements éligibles et pouvant être connectés au système de vidéosurveillance (le système d’alarme en l’occurrence), les services de mise en marche ou d’exploitation (comme la facture du fournisseur internet) ne sont pas pris en charge.

Demandez maintenant votre devis personnalisé, gratuit et rapide